Les 10 étapes pour vendre sa voiture rapidement

Un professionnel est habitué à vendre des voitures : il fait ça tous les jours. Mais pour un particulier, c’est souvent quelque chose d’exceptionnel ou d’inhabituel.

Cela ne s’improvise pas. C’est donc normal de ne pas se sentir à l’aise pour évaluer correctement l’état de son véhicule par rapport aux autres sur le marché, de jongler avec les obligations légales, de discuter des aspects mécaniques ou encore de négocier un juste prix pour son véhicule.
slider14

Comment vendre sa voiture rapidement ?

Voici 10 étapes simples pour vendre sa voiture rapidement, qui vous aideront à transformer votre voiture d’occasion en argent. De la tarification à la publicité et à la négociation, tout est couvert dans ce processus, facile à suivre.

Étape 1: Connaître le marché

Votre voiture va-t-elle être facile à vendre?
Est-ce un produit recherché?
Ou allez-vous devoir baisser votre prix ou devoir rechercher des moyens supplémentaires pour la vendre?

Voici quelques règles générales pour répondre à ces questions:

– Les berlines familiales, bien que peu passionnantes pour beaucoup, sont en demande constante par des gens qui ont besoin d’un moyen de transport basique et peu coûteux.

– La vente de cabriolets et voitures de sport est saisonnière. La météo ensoleillée fait ressortir les acheteurs. L’automne et l’hiver sont moins propices.

– Les camions et camionnettes, utilisés pour le travail, se vendent régulièrement, à des prix compétitifs. Ne pas sous-estimer leur valeur.

– Les voitures de collection prennent plus de temps à vendre, avec un prix plus difficile à évaluer / fixer. Mais elles peuvent avoir une valeur inattendue si vous trouvez le bon acheteur.

Votre première étape consiste à vérifier les petites annonces en ligne pour voir combien demandent les autres vendeurs pour votre type de voiture.

Gardez à l’esprit que les concessionnaires et les professionnels auront des prix différents des particuliers.

Les sites comme LaCentrale, ParuVendu, AutoScout, LeBonCoin et autres sites Internet de ce type vous permettent de rechercher des critères spécifiques.

Par exemple, choisissez l’année et le niveau de finition de votre voiture et voyez combien de voitures semblables sont actuellement sur le marché.

Prenez note de leur état, du kilométrage, de leur emplacement géographique et du prix de vente afin de mettre votre voiture à un prix qui vendra rapidement.

Étape 2: Mettre un Prix compétitif à votre voiture

Une fois que vous avez consulté les sites de petites annonces, vous pouvez évaluer un prix pour déterminer la juste valeur de votre voiture.

Certains des sites mentionnés ont des outils pour évaluer la côte en prenant certains critères comme le kilométrage, la couleur, la région, les options et l’état général du véhicule. Sinon il y a un site sur l’argus.

Il y a toujours des exceptions aux règles de fixation des prix, de sorte que vous devrez suivre votre intuition.

Assurez-vous de laisser un peu de marge de manœuvre dans votre prix de vente. Demandez un peu plus d’argent que ce que vous êtes réellement prêt à accepter.

Si vous souhaitez obtenir 12000 € pour la voiture, vous pouvez inscrire la voiture à 13500€. Les gens ont tendance à négocier par grandes tranches (500€, 1000€) plutôt que par petits incréments (100€, 200€).

De cette manière, quand une personne vous fait une offre inférieure, elle sera plus proche de votre prix réel, plutôt qu’en dessous.

Vous avez peut-être remarqué comment les professionnels de la vente de voitures d’occasion fixent leurs prix. Ils se terminent généralement par 990, 995 ou 999, comme dans 12990€. Ne sommes-nous pas censés avoir remarqué que la voiture coûte 13000€?

Il y a beaucoup de psychologie dans la fixation des prix. Un produit qui ne se vend pas bien à 20€ peut littéralement sauter de l’étagère à 19,95€.

En tant que vendeur particulier, vous ne voulez peut être pas ressembler à un vendeur professionnel. Par conséquent, vous pourriez vouloir prendre une approche simple et fixer votre prix à un chiffre rond tel que 14000€ ou 13500€.

Étape 3: Rendre votre voiture attrayante et engageante

Quand les gens viendront voir votre voiture, ils vont probablement prendre leur décision de l’acheter ou non dans les premières secondes. Cette réaction se base sur leur premier coup d’œil sur la voiture. Et vous voulez que ce premier coup d’oeil soit positif. Il faut donc que votre voiture soit attrayante et engageante.

Avant de proposer votre voiture à la vente, assurez-vous qu’elle a l’air propre et saine. Et cela va au-delà d’un simple lavage en station de lavage.

Voici une liste de choses à faire pour vous aider à transformer votre “citrouille en carrosse” :

– Laver et aspirer la voiture et faites le minutieusement.
– Assurez-vous que votre voiture a un bon sonorité mécanique et qu’elle est sans bosses, griffures ou égratignures.
– Pensez à faire les réparations à faible coût vous-même plutôt que de la vendre “en l’état”.
– Enlever toutes les “pollutions” intérieures de la voiture. De cette façon, quand un acheteur potentiel viendra l’essayer, il pourra visualiser la voiture comme étant la sienne.
– Essuyer la poussière de frein sur les jantes ou enjoliveurs et traiter les pneus avec un produit brillant spécial pneus.
– Bien nettoyer les fenêtres (intérieur et extérieur) et toutes les surfaces réfléchissantes (rétroviseurs).
– Essuyer le tableau de bord et vider les cendriers.
– Ayez tous vos dossiers d’entretien prêts à être montrés aux acheteurs potentiels.
– Si la voiture a besoin d’un entretien quelconque, même un changement d’huile de routine, faites le avant de la mettre en vente.
– Demander à votre garagiste de vérifier la voiture et d’émettre un rapport sur son état. Vous pouvez l’utiliser pour motiver un acheteur qui est sur la cdéfensive.
– Si votre voiture a plus de 4 ans, ayez un contrôle technique récent ou à jour pour que l’acheteur puisse consulter rapidement l’état général du véhicule.
– Vous pouvez aussi faire certifier le compteur kilométrique et montrer un certificat de situation administrative (non gage) pour rassurer l’acheteur.

Étape 4: Où Annoncer votre voiture

Maintenant que votre voiture à l’air belle et fonctionne bien, il est temps de lui faire de la publicité.

Dans le passé, les gens annonçaient dans les journaux locaux de petites annonces, au prix fort. Aujourd’hui, les annonces en ligne sont la méthode préférée : elles sont plus commodes, souvent moins chères et avec une portée géographique plus large.

Voici les principaux moyens de faire de la publicité pour sa voiture d’occasion:

Sites Spécialisés : LaCentrale, AutoScout24, 321Auto, AutoPlus sont parmi les plus populaires, mais il en existe des dizaines. Certains proposent ce service gratuitement, d’autres non ou avec des options payantes.
Sites de petites annonces généralistes : LeBonCoin, ParuVendu, VivaStreet… Il en existe des centaines. Certains proposent la publication d’annonce gratuitement, d’autres non ou avec des options payantes.
– Les médias sociaux : Utilisez Facebook, Twitter ou autre préférence pour laisser votre cercle savoir que vous vendez votre voiture. Demandez à vos contacts de passer le mot.
– Les forums : De nombreux forums de voiture en ligne ont des sections petites annonces dans lequel vous pouvez lister votre voiture.
– Le bouche à oreille: en parler à vos amis, collègues et famille.
Sur la voiture elle-même : Méthode qui peut sembler désuète, mais mettre un panneau «À Vendre» sur la voiture peut être un moyen efficace de la vendre.

Quelques derniers conseils sur la publicité : si vous mettez une petite annonce, soyez sûr d’être disponible pour prendre les appels téléphoniques, SMS et répondre aux emails des acheteurs potentiels. Et énoncez clairement les moyens à privilégier pour vous contacter.

Beaucoup de gens ne laisseront pas de message pour être rappelé. Donc, répondre au téléphone ou rappeler rapidement – et être poli. Créer une bonne première impression est la première étape pour obtenir des acheteurs qu’ils viennent voir la voiture en personne.

Étape 5: Faire des annonces qui vendent

Réfléchissez à ce que vous dites aux gens quand vous écrivez votre annonce. Les mots clés et les descripteurs courts sont importants car ils disent beaucoup de chose sur le véhicule.

Outre le prix, votre annonce doit également inclure l’année, la marque, le modèle, la finition de la voiture que vous vendez , son kilométrage, sa couleur, son état, ses options les plus importantes et si c’est une première main. Cela vous évitera des demandes d’informations inutiles (téléphone, sms) et permettra de mieux cibler votre acheteur potentiel.

Ne pas oublier d’ajouter des qualificatifs pour indiquer la rapidité à laquelle vous voulez vendre.

“Urgent” : Cela indique généralement que vous voulez vendre rapidement (déménagement, etc) et êtes disposé à faire un effort sur le prix.

“xxxxx euros Ou Meilleure Offre” : Indique que vous êtes prêt à écouter les offres inférieures au prix indiqué. Cela signifie généralement que vous êtes désireux de vendre rapidement la voiture.

“Négociable” ou “A débattre”: Indique également le sentiment que l’acheteur peut négocier, mais à un cran en dessous qu’un “ou meilleure offre” sur l’échelle de empressement.

“Ferme”: Ce mot est utilisé pour repousser les tentatives de négociation. Il indique que vous n’êtes pas pressé de vendre la voiture et que vous êtes plus intéressé par en obtenir le prix indiqué.

Étape 6: Montrer votre voiture

Il y a beaucoup d’évènements inattendus qui peuvent survenir lors de la vente. Ils seront facilement traités si vous faites affaire avec une personne raisonnable.

Donc, lorsque vous êtes contacté par des acheteurs potentiels, utilisez votre intuition pour les évaluer. S’ils vous semblent difficiles, arrogants ou bizarres, laissez tomber et attendez un autre acheteur.

Avec la bonne personne, la vente d’une voiture d’occasion doit être simple et sans heurt.

Certains vendeurs se sentent mal à l’aise d’avoir les acheteurs qui viennent chez eux pour voir la voiture. Vous pouvez généralement voir ou avoir une opinion rapide sur les acheteurs via le téléphone. S’ils vous semblent suspects, ne pas faire affaire avec eux.

Si vous ne voulez pas que les gens sachent où vous habitez, vous pouvez prendre vos dispositions pour montrer la voiture dans un parc ou un centre commercial près de chez vous. Mais gardez à l’esprit que les gens finiront par voir votre adresse sur les papiers du véhicule, et que les acheteurs potentiels vous évalueront aussi et se feront une opinion sur vous. Ils se demanderont notamment s’il n’y a pas un problème avec la voiture si vous n’acceptez pas de les recevoir là où elle dort…

Il faut les mettre en confiance car l’achat d’une voiture est une “décision importante” où l’on peut prendre plus ou moins de temps avant d’ouvrir son porte monnaie. Mettez-les à l’aise et répondez à leurs questions ouvertement.

Les acheteurs potentiels voudront tester / essayer la voiture.

En cas de doute, vérifiez qu’ils ont un permis de conduire. Montez avec eux pour pouvoir répondre aux questions sur l’histoire et la performance de la voiture. En outre, ils peuvent ne pas connaître la région, de sorte que vous pourriez avoir à les guider.

Certains acheteurs voudront amener la voiture à un mécanicien pour la faire inspecter. Si vous avez un rapport d’inspection de votre garagiste, un contrôle technique récent, des factures récentes ou un carnet d’entretien, cela peut lever leurs doutes et leur méfiance. Mais s’ils veulent quand même faire voir le véhicule par un mécanicien en qui ils ont confiance, c’est une demande raisonnable.

A ce stade, vous devriez avoir une idée de la fiabilité de la personne. Si vous vous sentez mal à l’aise ou avez des raisons de penser qu’ils vont voler la voiture, déclinez l’offre ou allez-y avec eux.

Soyez prêt pour les questions pièges tels que : «Quels sont les défauts de ce ce véhicule?” “Qu’est ce qui n’est pas bien dans cette voiture?”… Si on vous les pose, renvoyez vers les documents que vous avez en votre possession ou invitez les à regarder plus attentivement l’état du véhicule.

Étape 7: Négocier votre meilleur prix

Si une personne vient voir la voiture et qu’elle est satisfaite de son état et du test routier, vous pouvez vous attendre à ce qu’elle fasse une offre. La plupart des gens sont mal à l’aise dans les négociations. Leur offre d’ouverture peut prendre plusieurs formes.

«Je veux la voiture, mais….”
C’est la plus douce façon de négocier le prix et peut même ne pas dire que le prix semble trop élevé. Si la personne dit «Je veux la voiture, mais …», suivi d’un silence pesant et inconfortable, vous pouvez envisager une réponse appropriée. Si vous voulez vraiment vous séparer de la voiture, vous pouvez dire: «Combien seriez-vous prêt à payer?”

“Quel est votre meilleur prix?”
C’est un moyen plus direct pour sonder le vendeur afin de savoir de combien il va descendre son prix. Si la personne vous sort cela, ne semblez pas trop pressé de baisser votre prix.

«Accepteriez-vous …?”
La négociation semble aboutir quelque part. Cet acheteur a bien réfléchi et fait une offre. Mais l’offre est présentée d’une manière polie, conçue pour permettre une contre-offre.

“À prendre ou a laisser.”
Cet acheteur fait une offre qui ne laisse, à priori, pas de place pour une contre-offre. En réalité, cet acheteur peut être  en train de bluffer bien qu’il envoie un message comme quoi il est proche de son offre finale. La seule façon de savoir avec certitude si c’est vraiment «à prendre ou à laisser» est de laisser planer l’offre – et de laisser la personne partir. Peut être reviendra-t-elle demain, prête à payer le prix que vous en demandez.

Les points ci-dessus sont quelques-uns des éléments de discours que vous pourriez rencontrer. Préparez vos réponses à l’avance pour ne pas être pris au dépourvu.

En général, c’est une bonne idée de s’en tenir à son prix quand vous venez juste de mettre en vente votre voiture.

Il sera toujours temps d’être un peu plus souple et flexible sur le prix si vous voyez que les acheteurs ne réagissent pas tout de suite ou pas comme vous le souhaitez.

Si vous postez une annonce en ligne, vous pourrez avoir des gens qui essaient de négocier par e-mail. Alors qu’ils n’ont même pas encore vu la voiture… Si vous commencez à baisser le prix par e-mail, ils peuvent demander une autre réduction de prix après l’inspection du véhicule. Au lieu de cela, répondez en disant: «Venez d’abord voir la voiture et ensuite nous pourrons discuter le prix.”

Étape 8: Gérer les complications

Dans certains cas, vous pourriez parvenir à un accord avec un acheteur qui est subordonné à l’exécution des travaux de réparation sur la voiture. Cela peut conduire à des malentendus, aussi évitez-les autant que possible.

La meilleure chose à faire est d’avoir votre voiture en bon état de fonctionnement tout en étant pleinement conscient de toutes les réparations nécessaires.

Normalement un contrôle technique de moins de 6 mois est nécessaire pour les voitures de plus de 4 ans. Mais si vous indiquez clairement dans vos annonces que la voiture est vendu «tel quel», vous pouvez vous référer à cette déclaration quand viendra le moment de conclure l’affaire.

N’oubliez pas qu’un séjour chez le mécanicien de l’acheteur potentiel ou le passage par un contrôle pourrait soulever de nouvelles questions sur l’état de la voiture. Que faire?

Il faut traiter les complications au cas par cas.

Si la réparation est nécessaire, vous pouvez proposer de réduire le prix convenu par tout ou partie du montant de la réparation. Si la réparation est discutable, mais que l’acheteur insiste, vous pouvez amener la voiture à votre garagiste pour une évaluation plus approfondie.

Rappelez-vous que plus la voiture est âgée, plus un mécanicien est susceptible de trouver des défauts. À un certain moment, vous pourriez avoir à dire à l’acheteur, “Oui, cette réparation pourrait être faite. Mais la voiture se conduit bien comme elle est. Et la réparation proposée ne répond pas un problème de sécurité.”

Après tout, une voiture d’occasion, notamment un vieux modèle, ne peut pas être parfaite.

Etape 9: Finaliser la vente

Les règles régissant la vente de véhicules automobiles varient d’un pays à l’autre.

Assurez-vous d’être en règle avec les obligations légales.

En France par exemple, il faut un contrôle technique de moins de 6 mois pour les véhicules de plus de 4 ans, un certificat de situation administrative (non gage), un certificat de vente (cession), barrer la carte grise d’un “Cédé” ou “Vendu le jj/mm/aaaa”, notifier l’assureur du véhicule.

Lorsque vous vendez votre voiture, il est important de limiter votre responsabilité. Si une personne conduit la voiture que vous venez juste de vendre et qu’elle a un accident, vous pourriez être tenu responsable.

Une fois que vous avez de l’argent de la vente (il est coutumier de demander des espèces et/ou un chèque de banque), enregistrez la lecture du compteur kilométrique, barrez, datez et signez la carte grise du véhicule. Faites une copie ou photo avec votre téléphone.

Bien que les plaques d’immatriculation peuvent aller de pair avec la voiture, une nouvelle carte grise sera émise et envoyée au nouveau propriétaire (en France, service des carte grises en mairie ou préfecture). Il a 15 jours pour le faire.

Si vous devez encore de l’argent sur la voiture, et que c’est l’organisme financier qui est propriétaire du véhicule, vous pouvez conclure ou arranger la vente avec l’organisme détenteur du titre. Appelez à l’avance pour en connaître les modalités et avoir les documents prêts.

Une fois que l’argent a changé de mains et que la banque a été versé du solde du prêt, signez le titre à l’acheteur. Dans certains cas, il faudra peut être traiter directement avec la banque ou l’organisme prêteur.

Enfin, rappelez-vous de contacter votre agent d’assurance pour résilier votre contrat sur le véhicule que vous avez vendu ou transférer la couverture à une autre voiture.

Étape 10: Après la vente

Le contrôle technique indique les éléments de contre visite éventuels et le véhicule n’a pas le droit de rouler avec un contrôle technique défaillant ou dépassé. Le vendeur doit être en règle de ce côté là. Cela témoigne notamment que vous avez fait tout votre possible pour vous protéger, ainsi que l’acheteur.

Dans la plupart des cas, la condition de vente d’une voiture d’occasion est considérée «en l’état», et aucune garantie n’est fournie ou implicite.

A part pour les professionnels cela dit, car il leur est interdit de vendre des voitures non garanties.

Par conséquent, en tant que particulier, si la voiture tombe en panne après que vous l’ayez vendu, vous n’êtes pas dans l’obligation de rembourser l’argent de l’acheteur ou de payer pour la faire réparer. Mais tout dépend du contexte (par exemple, si la voiture est encore sous garantie constructeur ou non).

Pour éviter tout désagrément, soyez toujours ouvert à propos de l’état de la voiture avant la vente et aussi rapide et complet que possible pour transférer les titres de propriété après la vente.

Tout faire correctement lorsque vous vendez votre voiture d’occasion vous assurera la tranquillité d’esprit lorsque vous en aurez terminé.

Lorsque c’est correctement fait, la vente d’une voiture d’occasion est une situation gagnant-gagnant. Vous avez transformé votre voiture d’occasion en argent et fourni un transport fiable au nouveau propriétaire. Concentrez-vous sur les avantages pour les deux parties pour que cela soit une expérience agréable, rentable et sans heurt.


Voilà ce que l’on peut dire sur la vente de voiture entre particuliers. Mais pour vendre sa voiture rapidement et sans effort, il y a encore plus simple : La vendre à un professionnel.

Mister OccazLes 10 étapes pour vendre sa voiture rapidement